• Le début d'une autre aventure

            Le début d'une autre aventure

      

    Depuis mars 2009 (création de mes premiers tableaux), puis novembre 2009 (découverte de l'art du portrait crayon), je n'ai cessé durant ces  2 années de peindre et dessiner avec ferveur et passion.

     

    Mars 2011

     

    Fin mars 2011, alors que se déroulait la 16ème édition du carnaval vénitien de Remiremont, Yves Chrétien (Président de l'Association), me conseilla d'essayer de réaliser entièrement mon propre costume. 

      

    L'idée me séduisait, mais à part quelques notions de couture acquises durant les années collège, tout était à découvrir et l'ampleur de la tâche me fit hésiter.

      

    Mai 2011 

     

    2 mois passèrent, j'avais quasiment arrêté de peindre, j'avais ralenti également le rythme de création au niveau des dessins et l'idée de créer un costume, le chapeau et des accessoires me tentait de plus en plus.

      

    Je n'avais pas de machine à coudre, mais je possédais encore de grands pans de tissus noirs (qui me servait à cacher les supports-grilles lors de mes expos) et j'ai commencé à faire des essais sur un mannequin d'osier qui décorait mon bureau.

        Le début d'une autre aventure

     

    Quelques pinces à linge pour faire tenir le tissu, quelques points à l'aiguille ici ou là pour donner un aspect à l'esquisse de jupe.... Un essai avec un boa, un autre avec un tshirt posé sur le haut du mannequin pour voir le rendu de l'ensemble....ça me plaisait bien cette nouvelle expérience.

      

     Le début d'une autre aventure

     

    Après avoir pris quelques heures de cours de couture (avec Mme Marquis de  chez "Zig Zag" puis Lauriane de "Au bonheur des dames")  afin d'acquérir au minimum une petite base de connaissances (comprendre un patron, sens de la coupe, etc),  je voulu faire un premier essai, comme ça, pour m'amuser, avec la création d'une première robe.

      

    J'ai acheté une machine à coudre (avec 3 enfants qui grandissent, elle serait de toute façon utile pour les ourlets et autres "réparations"), puis quelques mètres de tissus, l'un en or et l'autre en rouge, et enfin un patron de robe.

      

    Allez,  c'est décidé, je me lance !