• Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    SEPTEMBRE 2012

     

    Après avoir goûté en 2012 aux plaisirs de la création de mes premiers costumes vénitiens, puis leurs présentations lors des différents carnavals,  évidemment, je n'ai eu qu'une envie, celle de poursuivre mon chemin... de fil et de dentelle !

     

    Début septembre, je suis donc allée à la chasse aux trésors des tissus  et j'ai commencé un nouveau costume, le 15ème depuis l'année dernière, mais le premier pour la saison des carnavals 2013 à venir.

     

    Après les couleurs vives et contrastées de mes premiers costumes (rouge-noir-or pour l'un et bleu électrique-noir pour le second), j'eu envie de tons plus doux et davantage lumineux aussi. Je choisis donc comme base de travail ces tissus argentés, roses et gris et de la panne de velours grise.

      

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Je désirais également me confectionner une robe vraiment ample. J'ai acheté du tube électrique et commencé à concevoir un énorme cerceau-jupon. Pour établir la première base, il me fallut 4.50 mètres de longueur de tube. J'ai réalisé alors 5 niveaux de cerceaux afin que le jupon soit le plus harmonieux possible au niveau de la forme générale. 

      

    (photo prise ce dimanche matin 24 mars 2013, sous le chapiteau)

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    L'étape suivante, bien sûr, fut de recouvrir ce cerceau par du voilage. Et devinez combien de mètres sont nécessaires pour ces bandes de voilage réparties sur 5 niveaux ? Plus de 50 mètres ! Ca paraît incroyable, mais  plus le coefficient de fronçage est important et plus la bande se réduit. Vous prenez 10 mètres de tissus et après fronçage, il n'en reste que 3 mètres !

     

    A ce stade là de la création, bien que mon jupon soit terminé et le tissus de base choisi,  je n'avais encore aucune idée de la robe que j'allais confectionner.

     

    Petite parenthèse, nécessaire et très importante pour moi.

     

    L'année dernière, quelques jours avant le début du carnaval vénitien 2012 de Remiremont, j'ai fait la connaissance d'un couple pour qui j'ai éprouvé immédiatement un véritable coup de coeur : Annie et Dédé.  Des personnages ! Généreux, attachants, toujours prêts à rire, à rendre service, bienveillants avec autrui. Couturière de métier, parents attentionnés, papy et mamy gâteaux, amis dévoués et fidèles.... un couple qui, dés les premiers instants m'ont émue par leur profonde gentillesse, leur sens du partage, toujours le coeur sur la main. Un Monsieur et une Dame qui m'ont attendrie aussi  par l'éclat de l'amour et de la tendresse qu'ils se portent.

     

    Donc, une semaine avant le début du carnaval, alors que tous mes costumes étaient terminés, je regardais les photos prises à Venise et décidément... le chapeau de mon mari me paraissait bien ridicule,  riquiqui.  Il fallait absolument que je lui apporte de l'ampleur. Annie et Dédé m'ont montré alors la mousse qu'ils utilisaient,  m'ont indiqué où l'on pouvait s'en procurer, et surtout (MERCI MES AMIS), m'ont dépannée en m'en laissant quelques morceaux.  Ni une ni deux, j'ai coupé des formes dans la matière que j'ai recouvert de panne de velours noir, une petit cable de chaque côté pour pouvoir recourber ensuite la forme,... couture,... décoration, et hop, le chapeau était transformé !

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Merci Annie, merci Dédé pour ce partage et votre générosité de coeur.

     

    Ma robe, comme je vous le confiais, je la désirais volumineuse, une vraie robe de princesse quoi !! Les robes d'Annie sont toujours spectaculaires dans leur ampleur, et c'est cela dont j'avais envie.    

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Annie m'a donné le patron de ce modèle qu'elle utilise depuis de nombreuses années et voilà, le travail pouvait commencer.

        

    Suite de l'aventure... Créations 2013

      

    Ce modèle est constitué de 6 pans, (devant, derrière, et 4 pour les côtés) et je l'ai abordé en alternant le tissus pailleté, gris, rose avec la panne de velours grise. Après avoir disposé l'esquisse de ce nouveau modèle sur le mannequin, place à la suite, c'est à dire le dessus.  

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

     L'utilisation d'un mannequin est une aide précieuse pour confectionner un vêtement : on plante les aiguilles ici ou là pour fixer les morceaux et on a immédiatement un rendu de l'ensemble. 

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Manches,col, fermeture sur le devant, petit à petit, souvent de nuit,  le costume se construit. Mon idée première pour décorer le devant et cacher la fermeture éclair était de coudre une bande de tissus gris à paillette.

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

    Mais après avoir regardé le résultat, ça ne me plaisait pas, je trouvais cela trop lourd, pas assez délicat. J'ai changé d'idée, décousu la bande et je l'ai remplacé par un galon d'argent, beaucoup plus élégant.

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

    Etape suivante : une bande de tissus à coller, recouvert d'un fin tissus d'argent, disposé en pointe pour marquer la taille...

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

     

    OCTOBRE 2012  A  MARS 2013

     

    La conception de la robe avançait, tranquillement. Je choisis de m'occuper ensuite des épaules. Je découpai une forme allongée dans le tissus fin argenté..  

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

      

    Ma fille s'est fait un plaisir de rembourrer les manches avec cette matière spéciale garnissage.... 

     

     Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Et qui, une fois les manches bien remplies offrent un aspect "boules".

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Etape suivante : créer une sorte de corolle sur la nuque, décorative et lègère. Je me souvenais à quel point j'avais adoré ce genre de corolle portée par la fée des Lilas dans le film Peau d'Ane.

      

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    J'ai tenté de créer un modèle similaire avec un tissus filet, très léger.

      

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Pfff !! Cette petite création m'a donné du fil à retordre !!

     

    Comme il me fallait absolument incorporer de la rigidité afin que la corolle se tienne verticalement, j'ai démonté un parapluie afin d'en obtenir les baleines. J'ai cousu ensuite des bandes verticales pour y insérer ces baleines recouvertes aux extremités par un scotch protecteur. Puis j'ai fixé le tout sur un boudin de mousse recouvert de tissus.

     

    La tâche la plus ardue fut de fixer cet élément décoratif sur le dessus de ma robe. Devais-je la coudre sur le col et les épaules ou le coller ? En fait, je n'eu pas besoin de choisir, tous les essais sur le mannequin demeurèrent vains : je devais me rendre à l'évidence, mon idée ne fonctionnait pas car cela ne tenait pas au niveau de la base. J'ai donc renoncé et la corolle supposée est devenue une cape.

     

    Mais, attention, une cape que j'ai bichonnée, perlée, ourlée.. 

      

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Et finalement, ce changement d'orientation avec mon premier choix me convint. 

      

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    J'ai ensuite finalisé les manches. J'ai découpé 2 bandes de tissus à coller que j'ai recouvert de tissus argenté  et que j'ai embelli avec des points fantaisistes que me permets ma machine à coudre.

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

      

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

     

     

    Prochaine étape : la décoration de la jupe.

    J'ai coupé différents morceaux de tissus dans une forme allongée, plutôt triangulaire dans du tulle très léger, de la maille, de l'organza et même (petit secret dévoilé), du papier de chemin de table trouvé à Noël. Je voulais apporter un effet aérien, comme des pétales de fleurs, discrets mais nécessaires à ma volonté de légéreté de l'ensemble. J'ai cousu ces différentes bandes sur la taille et recouvert ensuite au pistolet à colle, ici ou là, de boules de polystirène à paillettes. Ensuite, j'ai posé un long collier de perles sur le volant du bas de la jupe.

      

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Voilà, ma robe était terminée. Je n'avais plus qu'à créer le chapeau maintenant.

     

    Je n'ai pas pris de photos des différentes étapes de la création du chapeau. Contrairement à la robe dont les étapes d'élaboration peuvent instruire et/ou fasciner quant à la manière  de procéder, il n'y a aucune méthode pour celle du chapeau. C'est à chacun sa technique, ses astuces, selon les idées qui jaillissent, les matières que l'on découvre et qui sont détournées de leurs fonctions d'origine.  Vous seriez totalement surpris de découvrir ce que mes amis costumés dénichent comme fournitures !

     

    Personnellement, j'utilise une base d'un chapeau classique que l'on trouve facilement durant les périodes de fêtes (Halloween, Noël, Pâques) et l'inspiration du moment fait le reste.

     

     Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Mi-mars, une semaine avant le début des festivités, j'ai pris cette photo du chapeau et là, une chose me gênait... Je trouvais que l'espace entre les tubes fixés créait un vide inesthétique.

     

    J'ai découpé alors une large bande de tulle rose, que j'ai froncé et fixé ensuite sur le pourtour et entre les tubes. Ah, là ça rendait mieux ! 

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

     

    Et je vous présente le résultat final... Photos prises par Pierre Ansel, jeudi soir, 21 mars 2013, devant notre mairie si joliment éclairée. Merci Pierrot !

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013

     

    Suite de l'aventure... Créations 2013