• Octobre 2009

     

     


    02 octobre 2009
     
    Fin septembre, j'avais fait une promesse à mes proches, ceci afin de leur consacrer plus de temps.... Pas de peinture pendant quelques jours.

    Même si je peignais la plupart du temps le soir ou la nuit, (je dors peu) et parfois la journée, toute l'énergie que je déployais  dans mon activité créative, toutes ces heures que je m'octroyais pour mon seul plaisir, bien entendu empiétaient sur le temps que je pouvais accorder à ma famille. Je culpabilisais...

    Mais cette pause forcée de plusieurs jours prit fin en cette journée du 02 octobre car on me sollicitait pour la création d'une toile.

    J'avais libre choix pour le personnage central, par contre, la personne souhaitait qu'on puisse voir une fleur jaillir de ce tableau.

    Après plusieurs tentatives pour placer cette fleur (collage, fixation), et après avoir demandé conseil dans une des boutiques où je me procure mes fournitures de peinture,  je perçai la toile et voici le résultat...


                      Octobre 2009

    J'étais toute contente par cette nouveauté technique qui me laissait entrevoir d'autres réalisations de ce type.


    Dimanche 04 octobre 2009


    J'avais justement admiré une affiche (Boutique des Arts à Remiremont) représentant une danseuse en bustier, travaillé en relief. Coup de foudre immédiat ! Je décidai d'en faire une peinture et de mettre ainsi à profit ma nouvelle technique. Le bustier de la danseuse allait pouvoir prendre vie grâce à de petits oeillets dans lesquels j'allais passer du ruban ou de la cordelette.

    Ce dimanche pluvieux d'octobre, avec patience et délicatesse, sous mes yeux et ceux de mes proches, la danseuse naissait à chaque nouveau coup de pinceau.

    Etape par étape, les explications et les  photos de cette réalisation.


    Octobre 2009

    Après avoir dessiné mon modèle, j'ai commencé par peindre les cheveux avec une peinture acrylique "ombre brûlée". J'aurais pu continuer à peindre le reste du corps, mais j'avais déjà hâte de percer ma toile pour y déposer mes oeillets. C'était amusant à faire et je voulais montrer aux enfants comment je pratiquais cette perforation. Boum, boum ! 14 trous avec mon perce-oeillets... c'était bruyant !

     

    Ceci étant fait, j'ai disposé un à un les oeillets et de nouveau , 14 fois les impulsions pour écraser les oeillets afin qu'ils tiennent dans les perforations. Magique !


    Octobre 2009


    Etape suivante, l'utilisation de la peinture 3 D avec des couleurs scintillantes pour les contours du jupon. Après un temps de séchage assez long, je pouvais m'attaquer à la coloration du corps, mais cette fois-ci, avec des pastels. J'ai trouvé que leur utilisation était plus facile et plus douce pour révéler un dos, une jambe, un bras fait de contrastes entre ombre et clarté.


    Octobre 2009

    Coloration ensuite du jupon en peinture acrylique grise éclaircie avec de la gouache blanche, puis du bustier, avec un pastel rose.



    Octobre 2009

    Mais finalement, cette couleur pastel rose me paraissait trop fade, il fallait une couleur qui tranche davantage et j'ai repeint le bustier avec du rouge carmin.



    Etape suivante : de légers coups de pinceaux pour les rideaux, puis, plus marqués pour la couette de lit. Il me restait à peindre le bois de lit et la touche finale avec les nuances dans la chevelure qui n'était encore à ce stade qu'une masse sombre sans volume. Voilà, ma toile était finie !


    Octobre 2009

     



    Week-end du 10 et 11 octobre 2009



    Une première pour moi : une exposition de peinture parmi une vingtaine d'artistes.



    Je venais d'être informée qu'une exposition de peinture aurait lieu à Rupt sur Moselle et j'avais contacté l'organisateur 2 jours avant seulement pour savoir s'il accepterait ma présence malgré ma demande tardive et surtout mon statut de jeune apprentie.

     

    Après avoir vu mes toiles, il me donna son accord. Je savais que je serais confrontée à des artistes expérimentés, qui pourraient juger mon travail d'amatrice, mais, quitte à prendre des risques,  je demandai également de pouvoir peindre en direct, devant les exposants et les visiteurs. Montrer juste mes toiles ne m'aurait pas comblée totalement de toute façon.

     

    Je désirais avant tout partager. Partager ma façon de travailler, de peindre,  expliquer ma technique aux visiteurs qui m'en feraient éventuellement  la demande, communiquer ma passion,  et  bien sûr, recevoir les critiques des professionnels.  Oui,  le pari était risqué.



    Mais ce week-end fut très enrichissant et très agréable. L'ambiance était chaleureuse et conviviale. Même si chacun se connaissait depuis longtemps formant un solide noyau, on m'accueillit avec gentillesse.



    Peintres, sculpteurs, organisateurs, je fis des rencontres avec des personnes formidables, passionnées, éprises tout autant que moi par leur art. Merci encore, Jean-Jacques  de m'avoir permis cette Première dans d'aussi bonnes conditions. 

    Ci-dessous, les 2 tableaux réalisés sur le lieu de l'exposition.


    Octobre 2009

    Octobre 2009
     



    12 octobre 2009 

    Comme l'utilisation du perce-oeillet m'avait bien plue, je renouvelai l'exercice sur un autre modèle. Cette fois-ci, j'y incorporai également de la vraie dentelle. Un couple de visiteurs durant l'exposition de la veille  m'avait conseillé, en voyant le jupon de ma danseuse, d'essayer de la vraie dentelle. Ce fut chose faite avec ce tableau.

    Octobre 2009

     12 octobre 2009 : une rencontre déterminante...

    Depuis un mois exactement maintenant, je suivais des cours de dessin auprès d'une association, (je l'ai évoqué dans le chapitre Septembre), et j'en appréciais chaque minute. Ce lundi soir, avant de démarrer nos exercices avec nos fusains et nos pinceaux, nous avons consacré la première heure du cours en nous rendant à  l'exposition de trois artistes exceptionnels.

    Vous pourriez être tentés de penser "comment une petite apprentie peut elle  juger de la qualité d'un artiste ?".  Je répondrais, point n'est besoin d'être un professionnel pour savoir apprécier une oeuvre. L'art est subjectif et à partir du moment où une oeuvre, quelle qu'elle soit (peinture, sculpture, photographie, musique) parvient à nous émouvoir, à transmettre un message en éveillant nos sens, et bien, je dirais que l'exceptionnel est là, dans cette magie qui, l'espace d'un instant, nous  transporte dans un autre monde.

    Et c'est exactement ce qui se produisit ce lundi soir.

    Chacun d'entre nous, avec nos sensibilités différentes, avons pu apprécier les oeuvres de la plasticienne SETOU, du photographe JACKY D LY et du peintre BABAL LY.


    17 octobre 2009

    On peut dire que les oeuvres de Baba Ly me donnèrent un nouvel élan. Jugez-en par vous-même avec cette série de toiles peintes durant les jours qui suivirent.


     



    Avec cette toile, j'ai passé beaucoup de temps à  travailler mes couleurs. Plusieurs couches de teintes différentes sont superposées afin d'obtenir ce résultat de nuances. Quelques étapes en images...



    Octobre 2009

    Puis, toujours dans la même gamme de couleurs chaudes...



    Octobre 2009

    Idem pour celle-ci ; après avoir dessiné mon personnage principal, la petite fille africaine, je me suis appliquée à jouer avec les teintes. J'ai fait appel à mes souvenirs de voyages en Afrique pour me remémorer toute la variété des couleurs de la terre africaine. Mais, je ne suis pas complètement satisfaite du résultat. Cela manque d'harmonie me semble t-il.  En attendant qu'une nouvelle inspiration guide ma main, je vais garder cette toile "en instance".



    Octobre 2009

    Mon petit enfant africain, c'est ainsi que je le nomme quand j'évoque ce tableau. Un visage à la fois triste, innocent, pur que j'aurais adoré sublimer par la peinture. Mais le chemin est encore long pour parvenir à reproduire parfaitement ce portrait. 

                    Octobre 2009

    De nouveau, ce visage d'enfant déjà réalisé (voir plus haut) mais en personnage principal cette fois-ci avec quelques fantaisies sur le fond : travail de la texture au couteau, mélange pastels et acrylique, émaux, mini miroirs et sur un châssis 50 x 70 cm.


    22 octobre 2009

    On reste encore dans le désert avec ce tableau Touareg. Les étapes en photos. 



    Octobre 2009

     
                     Octobre 2009

     

    Samedi 24 octobre 2009

    Exposition sur le salon Créa-Passion.

    Depuis quelques années, Monique, de la Boutique des Arts (où je me fournis régulièrement en matériels divers) organise le salon Créa-Passion et pour cette 6ème édition durant laquelle les exposants travaillent devant les visiteurs, elle me proposa d'y participer.

    Si vous avez parcouru toutes ces lignes, tous ces chapitres relatant mon aventure, vous avez déjà compris que communiquer ma passion m'enthousiasme réellement.

    Montrer mes toiles, exposer ainsi mes tableaux est un sacré challenge, un vrai risque. Mais ce risque, je le prends pour deux raisons. Tout d'abord, j'aime le contact avec les gens et ce genre de manifestations me permet de faire des rencontres avec des personnes formidables, sincères et tout aussi passionnées que moi, ceci tant au niveaux des artistes-exposants, que des organisateurs et parfois même parmi les visiteurs.

    D'autre part, je me suis aperçue qu'en partageant ma passion à travers ma toute jeune expérience, je pouvais donner l'envie à d'autres personnes d'essayer elles aussi de se lancer, d'oser. Et j'en ai rencontré des personnes que mon exubérance parfois toute enfantine a dû convaincre !... Elles se reconnaîtront.

    Quel plaisir de pouvoir montrer directement aux visiteurs l'élaboration d'une toile depuis le début jusqu'à la fin ! J'ai vraiment savouré ces instants de partages, avec des anonymes, des connaissances, des amies ou même ma famille venue m'encourager. Je n'ai pas été avare en explications, anecdotes et même petits secrets dans l'utilisation de tel ou tel produit. Certains ont même pris des notes ! 

    Voici les toiles peintes durant cette exposition. La danseuse bien sûr puisque l'affiche à partir de laquelle je m'étais inspirée provient de la Boutique des Arts, c'était normal que je lui rende cet hommage.


                  Octobre 2009

    Et cette autre toile, une variante d'un tableau déjà réalisé mais le visage m'inspirait beaucoup lui aussi.

                                Octobre 2009

    Une belle affluence de visiteurs pour cet événement annuel ! Pour moi, une journée riche en rencontres, dialogues et partages... et qui allait se renouveler dés le lendemain avec une autre exposition.



    Dimanche 25 octobre 2009

    Me voici partie de nouveau équipée de tout mon matériel, pour ce marché d'automne où j'allais une fois de plus, pouvoir peindre, dessiner, créer directement devant les visiteurs. Une vingtaine d'exposants en tous genres pour des créations très variées, une ambiance de village très sympathique, conviviale, un beau dimanche sur les terres de mes racines.


                 Octobre 2009

    Ce fut un week-end chargé : le samedi, le dimanche, plein de jolies rencontres, d'échanges, mais aussi plus de 16 h en tout penchée sur mes toiles.... le dos, la nuque sont mis à rude épreuve. Une journée, en plus, augmentée d'une heure pour le passage à l'heure d'hiver.

    Pourtant, dés le lendemain, je replongeais à nouveau dans mes pots de peinture...


    28 octobre 2009

    L'Afrique m'inspire, en voici encore un exemple... une des toiles préférées de ma soeur qui l'a appelée "la toile à la lumière divine". 


     Octobre 2009


    J'aime donner du relief à mes toiles quand le sujet s'y prête, bien entendu. J'ai donc travaillé mon fond au couteau et à la pâte structure. Le soucis avec le produit que j'utilise est que le temps de séchage est très long, au minimum entre 12 h et 24 h, parfois davantage selon l'épaisseur de la couche. Mais le résultat vaut bien cette attente.


     Octobre 2009          
                  Octobre 2009

    J'ai hésité à me séparer de cette toile, mais finalement, elle est restée un peu dans la famille... n'est-ce pas Denise ?


    Et pour clore ce mois d'octobre, ce tableau ci-dessous, crée spécialement pour être offert. 


    Octobre 2009